+ de critères

Yasmina Khadra

Yasmina Khadra

Deux ans après la sortie de Le Sel de tous les oublis, Yasmina Khadra sort Les Vertueux, qui déjà s'annonce comme l'un des succès majeurs de cette rentrée littéraire. L'auteur de L'Attentat y relate le retour au pays de Yachine Chéraga, un jeune Algérien envoyé en France pour combattre les Allemands durant la Première Guerre mondiale. « Traqué, malmené par le sort, il n’aura, pour faire face à l’adversité, que la pureté de son amour et son indéfectible humanité. »

Né en Algérie en 1955, Yasmina Khadra, de son vrai nom Mohammed Moussehoul, est parvenu à s'imposer comme l'un des auteurs majeurs de la littérature francophone, à l'encontre de la carrière que lui prédestinait son père. En effet, son père, ancien officier supérieur, le confie, alors qu'il n'a que 9 ans, à l'Ecole nationale des Cadets de la Révolution dans l'espoir qu'il suive ses pas. Une fois devenu officier, et malgré l'opposition de ses supérieurs qui tentent de le dissuader d'écrire, il publie sous son nom de naissance le recueil de nouvelles Houria, en 1984. Ce n'est que quelques années plus tard qu'il prendra le nom de plume de Yasmina Khadra, les deux prénoms de son épouse.

Ses romans, qui s'inspirent de la situation politique dans les pays du Maghreb et du Moyen-Orient, font souvent l'objet de critiques élogieuses dans la presse et sont traduits dans plus d'une cinquantaine de langues. En 2011, Yasmina Khadra se voit décerné le Grand prix de littérature Henri Gal de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants